Si tu es jeune et ambitieux

Si tu as un feu qui brûle en toi mais ne sais pas quelle est sa nature, pourquoi il est là, ni quoi en faire, tu es ambitieux.

Tu as déjà dû remarquer que l’idée de faire de grandes choses te faisait vibrer, ce qui est le plus beau des dons que la vie ait pu te faire.

Pourquoi ?

Je martèle que le “désir” et la “sincérité” sont les boussoles et le moteur de la réussite. Et bien être ambitieux, c’est être doté de méta-désir : d’une capacité à développer un désir ardent à propos de la réalisation de quelque chose, avant même de l’avoir explicitement identifié.

Ambition = capacité à développer un désir sincère
Désir sincère ⇒ réussite

C’est donc merveilleux car l’ambition seule peut suffir à impliquer la réussite. Elle garantit une capacité à désirer, et donc de pouvoir poursuivre avec une énergie infinie. Comment ne pas finir par réussir, si l’on peut tout désirer ?

Seulement, l’ambition est une arme à double tranchant, car c’est une feu qui brûle et auquel il faut donc donner du combustible :

  • Il illumine ta route et te donne la force d’avancer lorsqu’il est dirigé vers l’extérieur i.e. un objectif ;
  • S’il n’est pas dirigé vers l’extérieur, alors il brûle à l’intérieur et te consume toi, son hôte. Si cette situation dure, tu finiras inévitablement par développer du ressentiment, une sensation de gâchis et une colère non dirigée, qui finira donc par l’être (dirigée) vers tes proches et toi.

Ces symptômes tu les vis peut-être, comme je les ai moi-même vécus durant les vingt premières années de ma vie. Évidemment, personne ne veut de ça.

Alors la question de comment diriger ce feu vers l’extérieur se pose. J’ai deux réponses :

  • On peut le diriger vers quelque chose à son échelle : le sport intense (sans viser la professionnalisation), la montée du corporate lader ou les social games (développement d’un grand cercle social, drague...) ;
  • On peut le diriger vers quelque chose de plus grand que soi : un projet entrepreneurial, politique ou humanitaire par exemple.

Il n’est pas intrinsèquement meilleur ou moins bien de faire quelque chose de plus grand que soi plutôt qu’à son échelle. Mais puisque c’est ce qui m’intéresse personnellement, c’est à celui qui souhaite faire des choses plus grandes que lui que je m’adresse ici.

Si tu te reconnais, voici maintenant trois heuristiques qui sont d’après moi de bons points de départ pour trouver la direction vers laquelle diriger ton feu :

1. Il est beaucoup moins difficile de réussir lorsqu’on n’est pas seul

Les seules choses qui ont le potentiel de te rassasier sont énormes, et vont nécessiter de déployer une énergie considérable, pendant longtemps.

Partager ton ambition avec quelqu'un rend les choses beaucoup plus simples. Comment rencontrer quelqu’un d'ambitieux ? Comme pour tout : ce qui se ressemble s'assemble. L'ambition est attirée par l'ambition, tu dois donc la communiquer : en l'explicitant autour de toi et sur internet autant que possible, et surtout en faisant des choses. Le plus tu construiras un track record qui parle pour toi, le plus de gens (de plus en plus) ambitieux te contacteront.

2. N’aie pas peur de viser très haut

Toutes choses égales par ailleurs, les capitaux et talents suivront toujours la voie la plus inspirante. Être très ambitieux n’est pas vraiment plus difficile qu’être simplement ambitieux.

Le chemin sera plus long, les défis seront de nature différente, mais le monde te suivra à la hauteur de ta mission, et la récompense ne sera que plus grande.

3. Sois lucide sur l’issue qui t’excite

Est-ce être riche ? Connu ? Avoir de l’impact ? Incarner un rôle, une position ?

Tous ces objectifs sont compatibles, mais faire l’exercice d’être au clair sur leur classement permet de mieux centrer ses efforts.
L’une des caractérisitiques du feu est sa propagation : il peut s’étendre dans toutes les directions aussi longtemps qu’il y a du combustible pour l’alimenter. Or, pour percer il faut être pointu. La concentration étant l’un des piliers de l’efficacité opérationnelle (essentielle pour réussir à des niveaux de magnitude élevés), être lucide (contraire de “diffus”) est nécessaire. À commencer par l’issue qui t’excite.


Une fois que tu possèdes toute cette compréhension, le seul obstacle qui peut se mettre en travers de ta route, c’est ton mental. La petite voix dans ta tête, la source de tes pensées que tu prends pour toi. Elle tentera de te décourager et te faire questionner ton cap. Incarne-toi, désidentifies-toi de tes pensées, et la réussite est inévitable.

Ambition dirigée - mental = réussite totale inévitable

e.