Celui qui est Sérieux ne lit pas de développement personnel

Spiritualité

Est-il vraiment utile d'expliquer comment faire les choses ?


On m'a dit que je ne faisais que décrire les choses, sans expliquer comment les atteindre. Par exemple quand je parle de "taire le mental", de "donner son attention à l'objet de ses désirs" ou encore de "devenir soi".

Si je n'explique jamais comment faire, c'est parce que cela n'est pas Sérieux. Les recettes, les méthodologies et plus généralement toutes les formes d'explicitation sont des moyens non Sincères d'atteindre ses fins.

En effet, celui qui suit une recette ne le fait que dans une logique de transaction : les actions dictées sont entreprises dans le seul but d'obtenir quelque chose. Ce n'est jamais ainsi que l'on atteint quoi que ce soit de grand. Seul un désir Sincère permet de visiter les sommets.

Le développement personnel est précisément une industrie dont l'unique objet est de vendre des préconistations. Et je comprends parfaitement ceux qui les achètent. Les prescriptions sont rassurantes, elles remplissent le vide : c'est exactement ce que le mental veut. Pour celui sous l'emprise forte de son mental, les voies du développement personnel sont irrésistibles.

Il n'y a rien de bien, rien de mal. Il n'y a rien de juste, rien de faux. Il n'y a que des causes et des conséquences.

À celui qui est Sincère, l'Univers inspirera les actions à entreprendre pour arriver à destination. Tu n'as rien à faire pour cela. Simplement à identifier tes désirs authentiques, ceux qui créent un enthousiasme spontané quand tu y penses, et rester concentré sur la volonté de leur réalisation.
Pour arriver à destination, le mental, avec ses questionnements autour du "comment", est un bien piètre outil.

Ce n'est pas en singeant une phobie de l'ail et un goût pour la vie nocturne que tu deviendras un vampire. Être tenu à distance de l'ail et vivre la nuit sont les conséquences naturelles d'être un vampire. Et être ou ne pas être un vampire est inscrit dans ton ADN. À moins d'user de moyens occultes pour en devenir un si ça n'est pas le cas, devenir un vampire et donc développer un rapport particulier au couple ail/nuit arrivera spontanément ou n'arrivera pas.

De la même manière, ce n'est pas en suivant les méthodes et conseils de personnes à succès que l'on reproduit ce succès – quelle que soit la définition du "succès". Et ceux qui les prodiguent reconnaîtraient bien volontiers que suivre leurs recommandations ne garantit en rien le succès. Alors, à quoi bon ?

Il n'y a que cette Vérité : ce à quoi un humain se donne authentiquement, sincèrement et entièrement, il le devient.


Mes écrits ne servent qu'à révéler et rappeler, jamais convaincre. Il n'y a pas de temps pour convaincre : ceux qui ne sont pas prêts ne peuvent pas comprendre. Débattre est inutile. Pour entendre, il faut avoir atteint un dégré critique de refus de tout bullshit, à commencer par ceux que l'on se raconte à soi-même.

Notre société nous expose constament à l'illusion : rien autour de nous n'est Vrai. Même pour celui qui est éveillé, un tel environnement lui est nocif. C'est la raison pour laquelle les moines partent vivre en monastère, ne s'exposer à rien d'autre que la Vérité.

Car c'est bien d'exposition qu'il s'agit : il n'y a que cela qui fonctionne.

Comprendre l'origine physique du Soleil, la mécanique de sa rotation, la biologie des photo-récepteurs de notre peau, les études expliquant comment et pourquoi s'exposer à sa lumière, le rôle de la vitamine D sur l'organisme... rien de tout cela ne remplace le naturel, la nécessité et le bonheur de l'exposition à celui-ci.

Il en est de même pour la Vérité.

e.